ENVIE DE CHANGEMENT : ET SI ON COMMENÇAIT PAR LE PETIT DÉJEUNER

food-plate-morning-breakfast (1)

Je vous partage mon expérience concernant le petit déjeuner. Peut-être que ça vous donnera des idées.
J’ai souvent entendu dire qu’il fallait petit-déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et dîner comme un pauvre. J’ai longtemps assimilé ceci à la quantité que devait contenir mes repas. Or le plus important est bien la qualité de ces repas, ainsi que les nutriments et les vitamines des aliments choisis.

Pendant quelques années les boulangeries ont été ravies de m’avoir comme cliente. Régulièrement le week-end c’était brioche ou viennoiseries party au petit-déj et du pain tous les matins. De préférence la baguette blanche, farine raffinée qu’ils appellent « baguette tradition ». Belle appellation pour meurtrir vos organes à petit feu! Il y avait aussi le bonus 3 achetées une offerte. C’est très inscrit dans la culture française le croissant, prenez-en c’est tellement succulent. A haute dose et très régulièrement je confirme les risques multiples pour votre organisme. La surprise cachée étant les graisses saturées et souvent la farine traitée,ultra raffinée contenant des pesticides.

Historique des mes petits déj :
– enfance : biscottes de blé beurre et confiture,chocolat chaud au lait de vache
– ado : céréales (celles à base de maïs, blé, sucre, chocolat, miel, caramel, toute la panoplie), lait, pain beurre
– étudiante : céréales (les chocolatées pour enfant et celles avec la belle silhouette sur le paquet), de temps en temps des fruits, brioche industrielle, pâte à tartiner industrielle qui a pignon sur rue (je ne citerai pas de nom, pas de pub aux marques qui nuisent à notre santé), confiture, pain beurre
– adulte : au départ pain beurre confiture, fromage
– Aujourd’hui : galette de blé noir maison ou achetées, cakes maison, gaufres maison pauvre en sucre avec ou sans gluten, pain bagnat sans gluten maison, oléagineux en purée bio, fruits frais, jus à l’extracteur, poisson en conserves : foie de morue, sardines, tofu, compotes maison, riz au lait(avec de la boisson végétale, teneur réduite en sucre), riz complet ou semi-complet, oeufs brouillés (cuisinés avec amour par mon chéri), oeufs au plat, oeufs à la coque (les oeufs proviennent de fermes locales et bio), boisson végétale, boisson chaude (infusions) et compléments alimentaires à base de spiruline et phycocianine.
Je vous rassure, il ne s’agit pas de tous les ingrédients en même temps.

Vous noterez le passage d’aliments sucrés et industriels à des aliments frais et/ou maison à forte valeur nutritive.

Comment suis-je passée à un petit-déjeuner que je qualifierai de « bénéfique pour mon organisme et mon esprit »? J’ai fais plusieurs essais, des recherches, des lectures, des programmes sur internet avec des nutritionnistes, des abonnements à des magasines de santé, des blogs de recettes. Et j’ai adapté pour moi et ma famille ce qui nous convenait le mieux. Chacun peut trouver sa formule.

Si vous ne mangez pas le matin et que vous optez pour un en-cas avec un réel apport nutritionnel, exit les casse-croûte « old fashioned name » ou autres friandises contenant 80% de sucre. Oubliez les biscuits »petit-déj », il n’y a que du sucre dedans.

Observez ce que votre petit-déjeuner vous procure comme sensation.
Est-ce que j’ai faim deux heures après ? Ai-je du mal à me concentrer en milieu de matinée? Ai-je le pic de glycémie (c’est à dire un coup de barre avec une forte envie de sucre)? Ai-je un transit sain (oui parlons-en les intestins sont le deuxième cerveau donc portez votre attention sur votre transit.)

Peut-être est-il temps de changer? Tester! De multiples possibilités existent en dehors du rayon « petit déjeuner du super marché ». Laisser aller votre créativité. Allez je vous aide un peu : des fruits, des aliments salés (je ne parle pas de jambon blanc avec du cellophane et son meilleur ami, le nitrate… même pour les bio!), du cake salé, des galettes, des gaufres, des féculents complet et semi-complet.
Oser changer de petit-déjeuner et abolir le sucre est une étape qui ne se fait pas en un jour, j’ai mis plusieurs années, ne vous découragez pas. Pensez à votre santé, votre corps, vous le rendra, soyez en sûr,e!

Ici je parle de petit déjeuner quotidien donc si vous avez envie de succomber à la tentation de la viennoiserie et confiture (parce que vous partez en vacances, ou que vous êtes invités, ne vous culpabilisez pas).

Mes différentes transitions de petit déjeuner m’ont valu des interrogations de la part de mon entourage. Il est évident que le matraquage et les enseignements passés à base du « jus de fruits, boisson chaude et produits laitiers et pain ou céréales » ont la dent dure et manque de précisions. Manger différemment n’est pas une pratique aisée au départ. Casser les habitudes demande un effort et une volonté forte. J’ai eu du mal à me dire qu’il fallait que j’arrête d’acheter la fameuse brioche du matin et le pain et le beurre et la confiture quand j’ai des invités, pour leur faire découvrir « un autre petit-déj ». Souvent les gens sont surpris de ne pas trouver chez vous du sucre, du sucre, du sucre, du sucre, de la brioche, du pain blanc et de la confiture. Vous seriez surpris de découvrir les saveurs subtiles qui existent en dehors du sacro-sain petit déj classique à la française.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires, quel est votre peti-déj? Avez-vous déjà songé à changer ou pas du tout? Savez-vous où se trouve le sucre dans votre petit-déj?

Une réflexion sur “ENVIE DE CHANGEMENT : ET SI ON COMMENÇAIT PAR LE PETIT DÉJEUNER

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s